Mutuelle familiale

Mutuelle pour nouveau né : Les démarches et les bons choix

Au moment de la naissance d’un nourrisson, les visites médicales et les médicaments prescrits ne sont pas forcément remboursés. Le choix d’une complémentaire santé pour votre bébé relève de la plus haute importance. Souscrire une formule adaptée aux frais de santé du nouveau-né est ainsi essentiel.

Pourquoi souscrire une mutuelle pour bébé ?

Juste après sa naissance, le nourrisson bénéficie d’une prise en charge intégrale par la Sécurité sociale pour assurer ses soins pendant un mois. Mais passé ce délai, le taux de remboursement est réduit à 65%, c’est pourquoi une complémentaire santé est indispensable pour ne pas trop grever votre budget. D’autre part, les soins de votre nourrisson sont nombreux, à savoir ses vaccins, son lait maternisé remboursé ou les visites chez le pédiatre. Il faut également ajouter les rendez-vous chez les spécialistes qui pratiquent souvent des dépassements d’honoraires. 

Par ailleurs, en cas d’épidémie, les enfants à la crèche se contaminent entre eux. Certains bébés ont parfois même besoin de séances de kinésithérapie respiratoire. Enfin, lors d’un imprévu, par exemple une hospitalisation, une assurance santé permet d’obtenir une bonne prise en charge. Il faut donc songer à avoir une bonne couverture santé pour bébé. 

Mutuelle

Les formalités à accomplir dès la naissance : contacter la mutuelle

La famille vient de s’agrandir ? Un certain nombre de démarches sont à effectuer auprès de la Sécurité sociale et de la mutuelle. Après avoir fait une déclaration de naissance à la mairie, il convient de déclarer le nouveau-né à l’Assurance Maladie. L’enfant figurera sur la carte Vitale de l’un des parents et il deviendra alors votre ayant droit. Par la même occasion, vous pourrez décider de rattacher votre bébé à votre complémentaire santé ou celle de l’autre parent. 

Dans tous les cas, le rattachement doit être effectué avant la naissance de votre nourrisson ou dans le mois suivant votre accouchement. La procédure est très simple car il suffit d’envoyer un extrait d’acte de naissance, une attestation de droits et un courrier précisant votre numéro d’adhérent à votre mutuelle familiale. Dès la réception de votre dossier, votre nouveau-né profitera de la couverture santé et vous obtiendrez des remboursements inhérents à ses soins. 

Mutuelle santé individuelle ou mutuelle familiale : laquelle choisir ?

Si vous bénéficiez d’une mutuelle entreprise obligatoire très avantageuse, vous déciderez certainement d’opter pour le rattachement de votre nouveau-né à votre contrat en tant qu’ayant droit. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez choisir de le rattacher à celle qui vous conviendra le mieux. 

Vous devrez aussi vous informer, quant aux garanties les mieux appropriées à votre bébé. Renseignez-vous si des mutuelles acceptent d’assurer uniquement votre enfant, vous serez alors considéré comme un souscripteur. Enfin, les mutuelles familiales sont souvent performantes et moins onéreuses. 

Demander un devis et comparer les mutuelles

Toutes les mutuelles ne proposent pas les mêmes contrats, les mêmes garanties et les mêmes taux de remboursement. Vous devez vous renseigner sur le montant des cotisations et sur les couvertures. Il est inutile de choisir des garanties qui ne conviendront pas aux besoins de votre enfant à court ou moyen terme. Pensez également à examiner les services additionnels et services d’assistance.

Certaines complémentaires santé vous offrent un forfait de naissance et parfois un semestre voire un an de cotisation gratuite. Vous pouvez même avoir le droit à la gratuité au-delà du deuxième enfant. Sachez également que les familles qui ont des difficultés financières peuvent bénéficier de l’Aide à la Complémentaire Santé mise en place par la Sécurité sociale.